Dictionnaire des biens communs

De P2P Foundation FR
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ouvrage coordonné par Marie Cornu, Fabienne Orsi, Judith Rochfeld

Publié aux éditions PUF le 23/08/2017

350 entrées ~ 200 auteurs

Voir la présentation complète avec la liste des entrées et des auteurs


Les coordinatrices

Marie Cornu est directrice de recherches au CNRS à l’Institut des sciences sociales du politique et coordinatrice du module « Droit du patrimoine » à l’Institut national du patrimoine. Elle est notamment l’auteure du Droit culturel des biens, l’intérêt culturel juridiquement protégé (Bruylant).


Fabienne Orsi est économiste et chargée de recherche à l’Institut de recherche pour le développement. Elle est l’auteure de plusieurs articles de revues scientifiques et de contributions dans des ouvrages collectifs, dont Le retour des communs, la crise de l’idéologie propriétaire (Les liens qui libèrent).


Judith Rochfeld est professeure de droit à la Sorbonne. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages dont Les grandes notions du droit privé (Puf) et À qui profite le clic ? Le partage de la valeur à l’ère numérique (O. Jacob).


Présentation de l'ouvrage

Que sont les « communs », les « biens communs », les « patrimoines communs », les « choses communes » ? Ces notions sont fortement mobilisées aujourd’hui dans nombre de disciplines des sciences sociales et actions de citoyens. Leur poussée traduit une évolution des pratiques sociales : sous la pression de la crise écologique et de la transformation numérique notamment, les biens seraient davantage mis en partage. Logiciel libre, encyclopédie et habitat participatif, vélos ou voitures en usage successif, entreprise qui serait le « bien commun » de toutes les parties prenantes : les notions des communs intéressent les domaines de la culture, de la protection de l’environnement, de l’urbanisme, de la santé, de l’innovation, du travail, etc. La mobilisation est intense car elles autorisent à penser le changement social sur la base d’un réinvestissement du collectif, des communautés, de l’usage et du partage. Elles permettent de proposer des réinterprétations des valeurs fondatrices des sociétés contemporaines tels le rôle de l’État, de la propriété et des formes d’expression de la démocratie. Elles appellent à la fois une réflexion théorique, un débat politique et se concrétisent dans des expériences citoyennes. Ce dictionnaire, à mi-chemin entre le vocabulaire et l’encyclopédie, se veut un outil de compréhension de l’ensemble de ces phénomènes.