Vie artificielle

De P2P Foundation FR
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nouvelle science se donnant pour objectif d'étudier, voire de reproduire, les principaux mécanismes de la vie en milieu digital. Fondée par Christopher Langton dans les années 80, cette discipline présente une grande importance épistémologique pour ceux qui étudient le P2P. En effet, au cœur des théories de la vie artificielle se trouve l'idée d'une émergence "de bas en haut", (bottom-up) des phénomènes biologiques. Autrement dit,la complexité apparaît spontanément grâce à l'association de divers éléments plus simples, dont l'interaction va générer un ensemble d’événements imprévisibles. L'idée d'une hiérarchie, d'un "plan" élaboré par une entité en charge de l'ensemble peut donc être abandonnée. Ce thème est bien sûr au cœur de la notion de P2P, puisque de tels systèmes reposent justement sur l'interaction non hiérarchique entre divers éléments.